• À l'aube de toutes les douceurs
    Tout n'est que soleil et bonheur
    On s'est trouvé on s'est connu
    Et brûle le feu de nos débuts
    Nos lignes de coeur, nos lignes de vie
    Je t'ai juré, tu m'as promis

    Et quand tu t'endors dans nos draps
    Des fois j'ai peur, je m'dis tout bas
    Que si demain j'étais ton doute
    Si tu n'me vois plus sur ta route
    Avant qu'tu n'ralentisses le pas
    Quand tu reviens sous notre toît
    Me l'diras-tu même si ça coûte
    C'est la seule chose que tu me dois

    Si t'as plus envie d'ma musique
    Et quie tu danses sur d'autres rythmes
    Si tu as chaud dans d'autres bras
    J'veux être le premier qui saura

    Et pour que l'on se sauve à temps
    Pour éviter le Grand Tourment
    Il me faut tout savoir de toi
    C'est la seule chose que tu me dois

    Avant les larmes, avants les autres
    Avant qu'on ne cherche à qui la faute
    m'aimeras-tu assez pour me dire
    Assez pour me laisser partir
    Seras-tu prête à tout risquer
    Jouer ton avenir pour me sauver
    Fais-moi confiance, j't'en voudrai pas

    C'est la seule chose que tu me dois
    Si t'as plus envie d'ma musique
    Si tu connais déjà la suite
    As-tu assez d'amour, dis-moi
    Pour me briser si tu le dois

    Et pour que l'on se sauve à temps
    Ne plus avoir à faire semblant
    Tu dois m'le dire si t'es plus là
    C'est la seule chose que tu me dois

    Si t'as plus envie d'ma musique
    Et terminer notre chapitre
    J'veux être le premier qui l'saura
    Est-ce que tu m'aimes assez pour ça

    C'est la seule chose que tu me dois
    Et la seule chose que je te dois...

    Le jour se lève sur nos douceurs
    On c'est montrée toutes nos couleurs
    C'est la seule chose que l'on se doit

    votre commentaire
  • et je l'aime toujours

    je pense toujours à elle

    pour elle, j'avais tant chanté

    mais jamais pouvoir danser avec elle...

    je vis toujours par mon amour à elle ...

    j'aurais aimé être pour elle comme le chante barzotti !!!


    votre commentaire
  •     Ce soir, crevé après une grosse journée de course et de stress à l'occasion du festival des jeunes qu'on a organisé, j'arrive chez moi, je prends une bonne douche, je mange n'importe quoi, j'ouvre la télé, et sur une chaine de film, je recontre "planète des singes"..

        Ce film est plus qu'un film pour moi, c'est un souvenir de cette femme que j'aime. Il était son film préférè, elle m'en parlait souvent en riant .. je pense à elle, et l'échos de son rire comble le vide de mon coeur...


    votre commentaire
  • Quand je ferme les yeux  silencieusement
    Sous mes paupières naissent  les images  d'un spectacle enivrant
    Je revois tout ce que tu étais avant notre amour agonisant
    Toutes ses folies que l'on faisait  et ces tendres affrontements

    Aujourd'hui tout cela est bien loin
    La vie ne me chante plus son doux refrain
    Mon chagrin se déverse comme pluie des nuages
    Je voudrais rayer, faire semblant, de ne pas avoir de rage

    Mais comment laisser partir
    Ce que je ne suis en droit de retenir
    Je préférerais un grand vide que je ne sais  remplir
    Qu'a une douleur qui dévorer mon empire

    Oublier que tu y avais tout conquis
    Mon cœur mon âme ma vie
    Je voudrais ré-ouvrir les yeux
    Sur un monde ou il n'y a jamais eu de gens heureux

    On me dit que chaque expérience nous apprend
    On dit qu'on oublie avec le temps
    On dit tant de chose et pourtant
    Je me meurs en attendant


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique